Délicate opération pour la pose d'un pont à Tournai

09/06/18 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Belga

La pose d'un nouveau tablier pour le "Pont à Ponts" à Tournai a demandé plusieurs heures d'un travail de précision. L'opération s'est terminée samedi peu après 14h00.

Délicate opération pour la pose d'un pont à Tournai

© Belga

Entreposé, sablé et peint ces dernières semaines dans les infrastructures du Port autonome de Vaulx (Tournai), le tablier a été acheminé par barge vers son lieu d'implantation, samedi vers 10h30. Ce transport de 5 km a été suivi par plusieurs centaines de personnes enthousiastes massées sur les deux rives de l'Escaut.

Au départ de Vaulx, les autorités de la région, responsables du Service public de Wallonie (SPW) et autres invités ont pu suivre en direct la pose du pont.

"La pose d'un ouvrage d'art de cette ampleur est exceptionnelle. On est ému. C'est la démonstration d'un certain savoir-faire", a déclaré Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et bourgmestre empêché de Tournai. "A terme, la modification de ce pont et l'élargissement de la rive droite de l'Escaut à Tournai permettront le passage de péniches de 110 mètres de long et d'une capacité de 2.000 tonnes. L'objectif final est de permettre le transport de 10 millions de tonnes de matières sur l'Escaut", indiquait un représentant du SPW.

Deux nacelles placées de part et d'autre du fleuve ont permis au public de suivre l'opération. "On est ici depuis 8h00. C'est un événement unique, à ne pas manquer", ont souligné des spectateurs.

Vers 13h15, la pose a véritablement débuté. La barge soutenant la structure a d'abord, peu à peu, évacué l'eau qu'elle contenait dans ses cales. Sur base du principe des vases communicants, le bateau a, petit à petit, émergé. Durant cette opération de remontée, les grues (650 tonnes) sont alors intervenues, soulevant simultanément et le plus doucement possible le tablier. Il était impératif que le transporteur ne remonte pas trop vite pour ne pas heurter la structure.

Vers 13h30, la levée du mastodonte a débuté. A 14h00, la structure avait déjà opéré un virage à 30 degrés, soit un tiers de sa rotation. Il s'agit d'un tablier métallique d'un seul tenant, d'une portée de 63 mètres et d'un poids total de 430 tonnes. Peu après 14h00, l'infrastructure était posés sur ses appuis provisoire.

La circulation entre les deux rives de l'Escaut sera rétablie mardi pour les piétons, et à sens alterné pour les voitures. La reprise du stationnement et de la circulation dans les deux sens pour les voitures ne sont pas prévus avant le 2 juillet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires