Déjà plus de dix morts sur les routes belges en 2015

03/01/15 à 12:33 - Mise à jour à 12:32

Source: Belga

Depuis le passage à l'an neuf, on dénombre d'ores et déjà au moins 11 morts dans des accidents de la route en Belgique. "Cette période est habituellement liée à un risque élevé d'accidents", constate l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR).

Déjà plus de dix morts sur les routes belges en 2015

© Belga

L'accident le plus grave s'est produit vendredi à Denderleuw, où une mère et ses deux enfants ont été tués dans une collision en chaîne provoquée par un camion. Huit personnes ont aussi été blessées.

Une femme a également été tué dans la nuit de la Saint-Sylvestre, de mercredi à jeudi, à 's Herenelderen lorsque la voiture dans laquelle elle se trouvait a percuté un arbre. A Nandrin, un jeune de 17 ans a lui aussi perdu la vie après avoir fêté la nouvelle année. Il conduisait la voiture de ses parents. Un homme de 96 ans a par ailleurs été renversé jeudi soir à Beloeil. Il n'a pas survécu à l'accident. Vendredi, un motocycliste a été tué à Herzele tandis qu'un homme de 53 ans a perdu la vie après s'être retrouvé sous un camion au port d'Anvers. Une octogénaire est décédée vendredi lors d'une collision frontale à Beaumont. Un autre octogénaire a succombé vendredi soir après avoir perdu le contrôle de sa voiture à Doische et avoir percuté deux arbres. Enfin, une femme roulant à contresens sur le R3 de Charleroi a été tuée samedi matin après être entrée en collision avec deux autres véhicules.

L'IBSR ne dispose pas de statistiques spécifiques pour la période des fêtes de fin d'année mais selon le porte-parole Koen Peeters, cette période présente un risque plus élevé d'accidents. "Ce n'est pas un hasard si la campagne annuelle BOB est organisée à cette période-là", ajoute-t-il.

La consommation d'alcool peut être un facteur de risque durant les fêtes mais il y a aussi la fatigue des conducteurs qui se déplacent davantage pour rendre visite à leur famille.

En savoir plus sur:

Nos partenaires