DéFI assigne Sodexo en justice, faute de communication en français

12/01/17 à 18:04 - Mise à jour à 18:06

Source: Belga

(Belga) Après un an de recherche amiable d'une solution commerciale respectueuse des droits des utilisateurs francophones et du régime des facilités dans la gestion des titres-services, DéFI a décidé d'assigner la société Sodexo en justice, sous la forme d'une action en responsabilité devant le Tribunal de première instance francophone de Bruxelles, a fait savoir jeudi la formation amarante.

Selon DéFI, depuis la régionalisation des titres-services le 1er janvier 2016, les communications de Sodexo à ses utilisateurs francophones domiciliés dans les communes à facilités se sont faites, du jour au lendemain, non plus en français mais uniquement en néerlandais, tout en connaissant pertinemment leur appartenance linguistique francophone. La plainte de la députée-échevine DéFI Véronique Caprasse adressée à la vice-gouverneure du Brabant flamand, et la mise en demeure adressée à Sodexo en juillet dernier, n'y ont rien changé en dépit de "notre volonté d'examiner ensemble la meilleure manière d'appliquer correctement la législation linguistique". Toujours selon DéFI, malgré l'important soutien populaire à sa campagne d'information à destination des utilisateurs lésés pour qu'ils réclament directement auprès de Sodexo le respect de leurs droits, la situation est demeurée insatisfaisante. D'après Sophie Rohonyi, présidente de DéFI Périphérie, "force est de constater qu'un an plus tard, Sodexo ne garantit toujours pas de prise en charge adéquate de ses utilisateurs francophones domiciliés en Flandre, et ce malgré nos deux mises en demeure en ce sens: le service téléphonique et la procédure pour la création d'un compte en français sont intégralement en néerlandais, l'onglet pour les communes à facilités reste très difficilement repérable, de même que les titres et l'attestation fiscale s'y référant restent délivrés en néerlandais." (Belga)

Nos partenaires