Décret wallon décumul - La proposition PS d'un décumul des rémunérations accueillie fraîchement au cdH et au MR

28/11/16 à 12:08 - Mise à jour à 12:13

Source: Belga

(Belga) La proposition avancée dimanche par le Parti socialiste d'un décumul des rémunérations pour les députés wallons qui cumulent leur mandat parlementaire avec celui de membre du collège communal a été accueillie fraîchement lundi par le cdH et le MR.

Décret wallon décumul - La proposition PS d'un décumul des rémunérations accueillie fraîchement au cdH et au MR

Décret wallon décumul - La proposition PS d'un décumul des rémunérations accueillie fraîchement au cdH et au MR © BELGA

Depuis 2010 et une réforme estampillée Ecolo, le parlement wallon est le plus avancé du pays sur le décumul des mandats régional et local. Une marche arrière a été exclue jeudi dernier par les présidents du PS, du MR et du cdH, après la révélation la veille dans Le Soir qu'un tel rétropédalage était envisagé par ces partis. Ce dimanche, le PS a proposé que les députés wallons qui peuvent toujours cumuler leur mandat avec celui de membre du collège communal - soit, pour chaque groupe politique, les 25% des membres qui ont obtenu le taux de pénétration le plus élevé aux élections régionales - ne perçoivent plus de rémunération pour leur mandat local (bourgmestre, échevin ou président de CPAS). Annoncée sur le plateau de RTL par l'ancien ministre-président wallon Jean-Claude Van Cauwenberghe (PS), l'information a été confirmée et précisée à Belga par l'entourage du président du parti, Elio Di Rupo. Lundi, cette proposition d'une gratuité du mandat local pour les députés wallons autorisés à cumuler ne semblait pas faire mouche au MR et au cdH. "On attend d'avoir une proposition concrète à examiner. Il y a déjà un plafond de 150% du salaire de député en cas de cumul, ce qui s'applique à tous", rappelait le porte-parole du président du MR Olivier Chastel. Au cdH, le ton était plus acerbe. "Nous prenons acte que M. Jean-Claude Van Cauwenberghe est devenu le porte-parole du Parti socialiste... Nous ne réagissons pas à chaque proposition ou petite phrase de surenchère en la matière", a fait savoir le président du parti Benoît Lutgen, par la voix de son porte-parole. Les centristes veulent globaliser le débat. "En toute hypothèse, il devra concerner tous les niveaux de pouvoir et toutes les assemblées. Par ailleurs, le cdH souhaite aussi renforcer le poids de l'électeur par la suppression de la case de tête et des suppléants pour toutes les élections". (Belga)

Nos partenaires