Décret inscriptions : renvoyé à la prochaine majorité

22/12/13 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

Fin novembre, la ministre de l'Enseignement Marie-Martine Schyns (CDH, photo) proposait de renforcer les collaborations pédagogiques entre écoles : un élève dont l'école primaire a conclu un partenariat avec une école secondaire aurait augmenté ses chances d'y entrer.

Décret inscriptions : renvoyé à la prochaine majorité

© IMAGEGLOBE

But : pallier la fin (rentrée 2014) de l'adossement, c'est- à-dire la priorité d'inscription accordée à l'élève dont l'école est adossée à un établissement secondaire. L'adossement disparaîtra à la rentrée 2014. Le PS a dit non : il y voyait un "adossement déguisé". On ne touche donc pas au décret sous cette législature. En échange, le CDH a obtenu de son partenaire des moyens supplémentaires pour créer des classes modulaires et financer des rénovations/ extensions dans les écoles sous pression démographique, quel que soit leur réseau, libre ou officiel. En clair : faire plaisir deux fois au CDH, c'était trop pour les socialistes.

S.G.

Nos partenaires