Décollage d'une fusée Soyouz avec deux satellites Galileo

17/12/15 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Belga

(Belga) Le lanceur russe Soyouz a décollé jeudi de la Guyane française avec à son bord deux nouveaux satellites destinés au système européen de navigation Galileo, selon une retransmission diffusée par la société Arianespace.

Décollage d'une fusée Soyouz avec deux satellites Galileo

Décollage d'une fusée Soyouz avec deux satellites Galileo © BELGA

Le lanceur russe Soyouz, emportant les 11e et 12e satellites Galileo, est parti de Sinnamary en Guyane Française à 11H51 GMT (12H51 heure de Paris, 08H51 heure de Kourou). Le lanceur est chargé de mettre les satellites sur une orbite située à une altitude de 23.222 km. La mission (du décollage à la séparation des satellites) doit durer environ 03H48. Les satellites Galileo de la série FOC (Full Operational Capacity), construits en Europe, ont une masse au décollage d'environ 1.434 kg. Projet emblématique de la Commission européenne, Galileo comptera au total une trentaine de satellites. Ce système vise à réduire la dépendance de l'Europe à l'égard du GPS américain, tout en améliorant les services rendus aux utilisateurs grâce à sa très grande précision. Galileo sera mis partiellement en service à la fin de l'année prochaine. "L'équivalent du GPS mais avec d'autres fonctionnalités (...) comme la datation des évènements arrivera fin 2016", a expliqué à l'AFP Jean-Yves Le Gall, patron du CNES, l'agence spatiale française. (Belga)

Nos partenaires