Décès de l'ancien "patron" de l'armée, le général en retraite August Van Daele

09/01/17 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Source: Belga

L'ancien chef de la Défense (Chod), le général en retraite August Van Daele, est décédé dimanche soir à l'âge de 72 ans, a-t-on appris lundi de source militaire.

Décès de l'ancien "patron" de l'armée, le général en retraite August Van Daele

August Van Daele. © Belga

Il était malade depuis quelque temps, a souligné un de ses anciens collaborateurs. Le général d'aviation Van Daele, un ingénieur néerlandophone issu du personnel non navigant de la Force aérienne, avait été le "patron" des forces armées durant plus de six ans, du 1er janvier 2003 au 2 avril 2009 - alors que son mandat initial était de quatre ans -, cédant alors le relais au général Charles-Henri Delcour.

Cet officier parfois atypique avait introduit la notion d'"entreprise" à la Défense. Il avait aussi mené, de concert avec le ministre de la Défense de l'époque, André Flahaut (PS), des programmes d'investissements permettant d'entamer le renouvellement du matériel, principalement pour les composantes terrestre et marine - ou sa modernisation, pour la composante aérienne. Il était aussi un adepte du dialogue social avec les syndicats, qui a permis l'instauration de mesures de dégagement pour le personnel plus âgé.

Né à Saint-Nicolas le 25 février 1944, il était entré à l'Ecole royale militaire (ERM) en 1962 comme élève de la 117ème promotion Polytechnique. Après avoir obtenu en 1967 son diplôme d'ingénieur civil, il avait entamé sa carrière à la Force aérienne comme jeune officier technicien. Promu colonel en 1990, il avait ensuite pris la direction de la nouvelle section Matériel aéronautique de la Force aérienne.

Nommé au grade de général-major le 26 juin 1994, il était devenu chef d'état-major adjoint chargé de la logistique au sein de l'état-major de la Force aérienne. Il avait ensuite pris la tête le 1er janvier 2002 de la Direction générale des ressources matérielles (DG-MR) au sein de l'état-major de la Défense.

Le 6 décembre 2002, le conseil des ministres l'avait désigné comme chef de la Défense (Chod) pour un mandat de quatre années, avec une nomination au grade de général ("à quatre étoiles"). Il a toutefois occupé cette fonction durant plus de six ans, faute de consensus au sein du gouvernement sur la désignation d'un successeur, jusqu'en mars 2009. Le choix du gouvernement Van Rompuy s'était alors porté sur le général Delcour.

Nos partenaires