Décès de Fidel Castro - Une vie consacrée à construire la solidarité entre les peuples du monde

26/11/16 à 19:16 - Mise à jour à 19:19

Source: Belga

(Belga) Fidel Castro "aura consacré sa vie à chasser la dictature de son pays, combattre la toute-puissance des États-Unis et construire la solidarité entre les peuples du monde", a souligné samedi dans un communiqué le Parti du Travail de Belgique (PTB), en réaction à l'annonce de la mort du leader cubain, à l'âge de 90 ans.

"Après avoir dirigé avec Che Guevara la révolution du peuple cubain contre le dictateur Batista, il n'a cessé de s'atteler à de nouveaux grands défis : la construction d'une société meilleure, la mise en place de l'enseignement gratuit et des soins de santé gratuits pour tous les Cubains, la solidarité internationale de l'Amérique latine à l'Afrique du Sud et la lutte pionnière pour le développement durable et contre le réchauffement climatique", rappelle le parti d'extrême gauche. Le PTB reconnait qu'"aujourd'hui, Cuba n'est pas le paradis sur terre", mais l'île des Caraïbes "n'est plus non plus le 'bordel de l'Amérique' comme avant 1959 sous le dictateur Batista". "On n'y meurt pas de sous-alimentation ou de maladies infectieuses comme dans les pays voisins, l'analphabétisme à été éradiqué et le taux de mortalité infantile est même inférieur à celui du voisin américain." "Fidel Castro est mort, mais le combat pour une autre société continue", conclut le PTB. Le député fédéral Raoul Hedebouw avait lui rendu hommage, via Twitter, à "un symbole de la lutte des peuples opprimés pour l'indépendance, la santé et l'éducation". (Belga)

Nos partenaires