Décès de Bhumibol - La Thaïlande au ralenti pour commémorer le défunt roi Bhumibol Adulyadej

14/10/16 à 07:11 - Mise à jour à 07:14

Source: Belga

(Belga) Le noir prédominait en Thaïlande vendredi, un pays pourtant associé aux couleurs chatoyantes de ses différents mouvements sociaux, le lendemain du décès du monarque Bhumibol Adulyadej. Sa disparition plonge dans l'émoi la population, qui bénéficie d'un jour férié pour participer aux cérémonies de deuil.

Décès de Bhumibol - La Thaïlande au ralenti pour commémorer le défunt roi Bhumibol Adulyadej

Décès de Bhumibol - La Thaïlande au ralenti pour commémorer le défunt roi Bhumibol Adulyadej © BELGA

L'annonce de ce jour férié par le gouvernement est survenue après que de nombreux Thaïs se sont rendus sur leur lieu de travail. Certains employeurs avaient déjà octroyé du temps libre à leurs employés pour se consacrer aux cérémonies en mémoire du souverain. Passants, commerçants, et même joggeurs dans le parc Lumpini de Bangkok avaient opté pour le noir vendredi afin de témoigner de leur tristesse le lendemain de l'annonce de la disparition du plus vieux monarque en exercice. La foule s'est pressée tard dans la nuit devant l'hôpital de Bangkok où le vénéré Bhumibol Adulyadej a poussé son dernier soupir jeudi, à l'âge de 88 ans. Un flot constant d'habitants résidant hors de la capitale se rendait également à Bangkok pour lui présenter un dernier hommage. Le noir s'est aussi imposé dans les médias, des écrans au papier. Le Bangkok Post, Google ou la BBC se déclinent désormais en bichrome, de même que les profils sur les réseaux sociaux. Les chaînes de télévision, nationales et étrangères, ont été priées de mettre en suspens leur programmation pour les 30 prochains jours, et diffusent principalement des images de la vie du roi. L'émoi des Thaïs pour leur souverain affecte bien entendu les touristes aussi qui sont nombreux à voyager dans cette destination prisée d'Asie du sud-est. La populaire soirée mensuelle pour la pleine lune, Full-Moon Party sur l'île de Ko Phangan, a été annulée pour le 17 octobre. Toutefois, les bars sont restés ouverts et l'alcool n'a pas été interdit, bien que les sonos soient restées éteintes, signale Richard Barrow, un auteur de voyage résidant dans le pays depuis une vingtaine d'années. Si les magasins et centres commerciaux restent accessibles vendredi, la circulation d'ordinaire dense et bruyante était ralentie vendredi à Bangkok. Le prince héritier Vajiralongkorn, dont la date de succession n'a pas encore été communiquée, ajoutant à l'incertitude politique, participera au transport de la dépouille royale dans le Grand Palais, situé dans le centre historique de la capitale. S'en suivront 100 jours de cérémonies officielles et de rites religieux. Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont déclarés "profondément attristés" par le décès du roi Bhumibol Adulyadej. Le roi a fait parvenir un télégramme de condoléances à la Cour de Thaïlande. Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a également fait part de ses condoléances au peuple thaïlandais. (Belga)

Nos partenaires