De Wever : "Taxer est la seule mesure structurelle de Di Rupo "

Source: Le Vif

Probablement encouragé par le dernier sondage De Wever critique vertement les résultats du contrôle budgétaire. Il déplore notamment que 20 % des mesures soit expédié aux entités fédérées. Le tout sans concertation.

De Wever : "Taxer est la seule mesure structurelle de Di Rupo "

© belga

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a vertement critiqué lundi les résultats du contrôle budgétaire conclu dimanche par le gouvernement fédéral, reprochant à l'équipe Di Rupo de ne mener aucune réforme structurelle, "à l'exception de la collecte d'impôts", de ne pas véritablement assainir les finances publiques et d'adresser la facture aux entités fédérées.

Fort de la progression des nationalistes flamands dans les sondages, M. De Wever a assuré que le "Flamand qui travaille" a déjà dû sérieusement contribuer aux efforts. "Et cela ne s'arrête pas, que du contraire", a-t-il dit lors de l'émission "De Ochtend" de la VRT-radio.

Il a dénoncé le fait que la moitié des mesures soient à effet unique, que 10% du montant trouvé (soit 126 millions d'euros) proviennent de nouveaux impôts et que 20% soient expédié aux entités fédérées "sans concertation".

Le président de la N-VA a répété la nécessité de réformes structurelles pour la sécurité sociale et le marché du travail. "Tout ce que le gouvernement fait de structurel, c'est lever des impôts", a dit M. De Wever, en récusant la comparaison faite par le Premier ministre Elio Di Rupo avec le déficit budgétaire des pays voisins. Il faut regarder le degré d'endettement, a-t-il fait valoir. Si l'Union européenne est conséquente avec elle-même, elle ne peut que "buser" budgétairement la Belgique", a-t-il ajouté.

Avec Belga

Les derniers articles en un clin d'oeil




Nos partenaires