De Wever pense que des économies sont possibles dans la gestion de la sécurité sociale

10/01/16 à 16:12 - Mise à jour à 16:12

Source: Belga

(Belga) Le président de la N-VA, Bart De Wever, pense que des économies sont encore possibles dans la gestion des indemnités de chômage et de l'assurance-maladie, a-t-il indiqué dimanche au cours de l'émission "De Zevende dag" (VRT), lors de laquelle il a pris part à un débat animé avec le président du sp.a, John Crombez.

De Wever pense que des économies sont possibles dans la gestion de la sécurité sociale

De Wever pense que des économies sont possibles dans la gestion de la sécurité sociale © BELGA

Le président de la N-VA avait indiqué samedi qu'il ne voyait plus la possibilité d'économies supplémentaires que dans le budget de la sécurité sociale. Chez qui allez-vous chercher ces économies supplémentaires, lui a demandé en substance John Crombez, soulignant que "toujours plus de gens doivent faire avec moins et payer plus". "Nous n'allons pas retirer de l'argent", a répondu Bart De Wever, insistant sur le fait qu'il entendait mener des réformes qui maintiennent la croissance des coûts sous contrôle. "Dans la gestion des indemnités de chômage, dans l'assurance-maladie, je pense qu'il y a encore des économies de coûts à réaliser", a ajouté le président de la N-VA, relevant que les syndicats recevaient 227 millions d'euros pour assurer le paiement des allocations de chômage. Le président du sp.a ne croit nullement que des économies ne toucheront pas les gens. "Il y a déjà dans le budget, 700 millions d'économies dans la sécurité sociale, et il va encore ramasser de l'argent en plus", a commenté John Crombez, plaidant pour des réformes dans la sécurité sociale, mais plutôt dans des annexes, et en faisant la chasse aux abus. (Belga)

Nos partenaires