De Wever en a assez des atermoiements du président du cdH Benoît Lutgen

20/06/14 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Le Vif

L'informateur Bart De Wever souhaiterait que le président du cdH Benoît Lutgen soit clair. Selon une source directe de l'entourage du président de la N-VA citée par le quotidien De Morgen, celui-ci exclut de prolonger encore sa mission d'une semaine. D'après De Morgen et Het Laatste Nieuws, De Wever serait fatigué des atermoiements du président du cdH Benoît Lutgen.

De Wever en a assez des atermoiements du président du cdH Benoît Lutgen

© Belga

Selon ces mêmes sources "bien informées", il serait faux que l'informateur n'ait pas encore fait de propositions concrètes de fond à son collègue du cdH Benoît Lutgen. "De Wever a fait plusieurs tentatives pour obtenir un engagement solide de la part de Lutgen. Mais celui-ci donne une réponse typiquement francophone. Ce n'est ni oui, ni non".

Le petit cdH détient la clé

Bien que le cdH ne soit pas sorti victorieux des dernières élections et qu'avec ses 9 sièges au parlement fédéral il soit le petit frère parmi les partis traditionnels, il détient la clé du gouvernement de centre droit que De Wever souhaite former. Sans le cdH De Wever aurait du mal à convaincre le CD&V de le rejoindre. Dans ce scénario, le MR qui ne souhaite pas entrer au gouvernement sans l'Open VLD, serait de la partie.

Lutgen sautera-t-il le pas?

Si Lutgen saute le pas, De Wever pourra demander au roi Philippe de désigner un formateur: peut-être lui-même, éventuellement accompagné d'un politique francophone tel que le président du MR Charles Michel. Cependant, si Lutgen recule il est fort probable que De Wever jette l'éponge même s'il pourrait toujours tenter de former un gouvernement avec le MR comme seul parti francophone. Cette option risque cependant de soulever des objections de la part du CD&V et d'exposer le MR à une opposition très dure du côté francophone. Selon Di Rupo, un tel gouvernement serait d'ailleurs "catastrophique pour les francophones".

En savoir plus sur:

Nos partenaires