De Wever court son premier marathon : "Un abandon serait catastrophique"

20/04/17 à 11:01 - Mise à jour à 11:01

Source: Vrt

Dimanche, le président de la N-VA Bart De Wever courra son premier marathon à Anvers. Interrogé par la VRT, il se confie sur son extrême nervosité à l'approche de cet événement. "J'y pense jour et nuit et en ce moment, ce marathon domine toute ma vie".

De Wever court son premier marathon : "Un abandon serait catastrophique"

Bart De Wever © BELGA

Âgé de 46 ans, Bart De Wever prépare son tout premier marathon. "Je suis en terrain inconnu", explique-t-il. "À partir de 35 kilomètres, je serai dans une zone où je n'ai jamais été et où on dit qu'on peut mourir", dit-il, même si sa préparation a eu lieu sous accompagnement médical. Même si l'on ne saura pas si sa participation le rend aussi nerveux qu'un entretien avec le premier ministre Charles Michel, De Wever avoue que le marathon est au centre de ses préoccupations.

Bart De Wever admet qu'un abandon serait "catastrophique". Il cite l'exemple d'un journaliste qui a dû abandonner au kilomètre 40, "un véritable cauchemar de devoir renoncer si près de but". Sa notoriété joue aussi un rôle dans son désir effréné de terminer le marathon : "Le monde entier serait témoin de mon échec".

Encore obèse il y a cinq ans, le bourgmestre d'Anvers considère ce marathon comme une victoire personnelle sur ses démons. "Il me faut des défis pour tenir le coup, sinon, je ne sors pas de mon canapé." "Pour moi, c'est une histoire très personnelle. Il y a cinq ans, j'étais un homme obèse qui a commencé à faire du sport à un âge moyen pour des raisons de santé."

"Si me j'écoutais, je ne ferais rien"

Bien qu'il ait participé à plusieurs compétitions sportives (notamment les Ten Miles d'Anvers), De Wever admet qu'il n'est pas un sportif dans l'âme. S'il s'écoutait, il ne ferait plus rien et s'installerait avec un sac de chips ou un paquet de frites, confie-t-il à la VRT.

Le président de la N-VA, qui espère faire un temps de 4 heures et 15 minutes, n'est pas le seul politique belge à courir des marathons. Kris Peeters (CD&V) a déjà couru un marathon en moins de 4 heures. "C'est un véritable athlète, je ne peux pas me mesurer à lui. Je fais ça pour des raisons de santé. Tout le monde me dit que pour mon premier marathon, je dois surtout me focaliser sur la ligne d'arrivée. "

Nos partenaires