De Wever a reçu des "propositions pour renforcer le vivre-ensemble"

02/11/17 à 16:26 - Mise à jour à 16:28

Source: Belga

(Belga) Le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever s'est réuni jeudi avec des représentants des communautés turque et kurde d'Anvers, pour tirer les leçons des scènes de violence qui sont déroulées dans la ville flamande vendredi et le week-end derniers. Celui qui est aussi président de la N-VA a reçu des "propositions pour renforcer le vivre-ensemble pacifique et respectueux des Anversois, quelles que soient leurs origines ou convictions", indique son cabinet dans un communiqué de presse.

A la suite de ces violences, Bart De Wever avait interdit tout rassemblement dans le quartier Brederodewijk jusqu'au 27 novembre et imposé un couvre-feu à certaines organisations. La situation s'est depuis calmée, selon le bourgmestre, qui applaudit le "soutien unanime aux services de sécurité". Les mesures prises restent cependant d'application, tandis qu'une enquête judiciaire est toujours en cours pour poursuivre les fauteurs de troubles. L'engagement des communautés turque et kurde est essentiel pour assurer la viabilité du quartier, estime M. De Wever, qui souligne qu'il restera ferme si d'autres débordements devraient survenir, particulièrement si des policiers sont pris pour cibles. (Belga)

Nos partenaires