De plus en plus de Belges réclament des indemnités en cas de retard de vol

11/01/16 à 07:51 - Mise à jour à 07:51

Source: Belga

(Belga) Les compagnies aériennes sont de plus en plus amenées à indemniser leurs clients en cas de retard de vol. Les montants ainsi déboursés peuvent atteindre jusqu'à 40 fois le prix du billet, rapportent lundi De Morgen et Het Laatste Nieuws. Selon le juriste spécialisé dans le droit aérien, Arthur Flieger, cette compensation "déraisonnablement élevée" se répercute sur le portefeuille des passagers dans la mesure où elle conduit à une augmentation du prix des tickets.

De plus en plus de Belges réclament des indemnités en cas de retard de vol

De plus en plus de Belges réclament des indemnités en cas de retard de vol © BELGA

Depuis 2013, dès qu'un vol a un retard prévu d'au moins 3 heures, les passagers peuvent exiger un dédommagement de la compagnie aérienne. Ces indemnités, qui sont fixées par la loi, peuvent grimper jusqu'à 600 euros, selon la distance du vol. Selon la société Claim it, qui défend les droits des passagers, de plus en plus de Belges réclament ces indemnités. L'an dernier, quelque 7.500 d'entre eux ont réclamé une compensation financière - bien souvent avec succès - pour un montant record de 3,2 millions d'euros. Pour le juriste Arthur Flieger, il s'agit d'une "tendance inquiétante", surtout depuis que la "Cour de justice européenne a jugé que les manquements techniques imprévus ne peuvent plus être invoqués par les compagnies aériennes pour refuser de dédommager des passagers". Dans la pratique, "les compagnies aériennes ne peuvent donc plus recourir au cas de force majeur", affirme-t-il. L'expert estime par ailleurs que le montant des compensations est "déraisonnablement élevé". D'après Claim it, la moitié des compagnies aériennes s'acquittent des dédommagements sans broncher, tandis que l'autre moitié règle le litige par la voie judiciaire. (Belga)

Nos partenaires