De pilules d'xtc mortelles circulent dans le pays

31/01/15 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Belga

L'Institut scientifique de santé publique (ISP) met en garde vendredi contre la consommation de pilules d'xtc avec une très forte dose de PMMA, une substance très dangereuse pour la santé.

De pilules d'xtc mortelles circulent dans le pays

superman © ISP

Les comprimés rose, à la forme de bouclier et affichant un logo de Superman, circulent actuellement dans différents pays d'Europe occidentale, dont la Belgique. En décembre, des pilules avaient été découvertes aux Pays-Bas et d'autres l'ont été récemment en Espagne et au Royaume-Uni, où elles ont causé la mort de quatre personnes.

Les comprimés comportent une dose anormalement haute de PMMA (paramethoxymethamphetamine). Des pilules identiques mais contenant cette fois une haute dose de MDMA (méthylène-dioxy-methamphétamine), substance active mais moins toxique qui se trouve dans les comprimés "normaux" d'xtc, se trouvent également sur le marché. On ne peut distinguer les deux sortes à la vue, préviennent la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) et le Belgian Early Warning System on Drugs de l'ISP. Le danger représenté par les pilules contenant du PMMA est que l'effet de cette substance se fait ressentir bien après leur ingestion, ce qui laisse penser les consommateurs qu'ils ont une faible dose de MDMA en eux et qu'ils peuvent prendre davantage de comprimés. De graves symptômes, tel qu'une température corporelle extrêmement élevée ou un rythme cardiaque plus important que la normale, peuvent se manifester plusieurs heures après l'ingestion. Dans de nombreux cas, cela peut conduire à la mort, selon l'ISP.

En savoir plus sur:

Nos partenaires