De nouvelles traditions belges au patrimoine culturel de L'UNESCO

16/11/10 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Le Vif

L'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) a ajouté le carnaval d'Alost, la Fête des craquelins, le Tonnekensbrand de Grammont et la Foire annuelle d'Houtem-Saint-Liévin, au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

De nouvelles traditions belges au patrimoine culturel de L'UNESCO

© Belga

Cette semaine à Nairobi se tient la réunion annuelle du comité intergouvernemental chargé d'étudier les candidatures pour la reconnaissance de certaines traditions, au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO.

La ministre flamande de la Culture, Joke Schauvliege, a annoncé les fêtes traditionnelles flamandes reconnue à présent par l'UNESCO : outre le Carnaval d'Alost, trois autres pratiques culturelles flamandes ont été ajoutées. La ville de Grammont célèbre le même jour la Fête des craquelins, (Krakelingenfeest) et le Tonnekensbrand, fête du pain et du grand feu destinée à marquer la fin de l'hiver, le retour de la lumière et de la vie. Quant à la Foire d'Houtem-Saint -Liévain, elle consiste en une foire d'hiver et un marché aux bestiaux.

Ces différentes traditions viennent s'ajouter aux évènements belges déjà inscrits à la liste du Patrimoine de l'UNESCO. Citons entre autres le Cheval Bayard et les géants de l'Ommegang de Termonde, la Procession du Saint-Sang à Bruges, le Carnaval de Binche, etc.

Cette liste est composée sur base de la Convention UNESCO de 2003 pour la protection du patrimoine culturel immatériel. Ratifiée par 132 pays, cette Convention vise à protéger les cultures et traditions populaires, au même titre que les sites et les monuments, qui ont fait l'objet d'une précédente convention en 1972.

Cent septante-huit pratiques culturelles ou savoir-faire traditionnels ont été à ce jour inscrits au patrimoine universel immatériel de l'Humanité.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires