"De minimis non curat praetor" répond le cabinet Michel à Van Rompuy

29/03/15 à 15:07 - Mise à jour à 15:07

Source: Belga

Le Premier ministre, Charles Michel, n'a pas le temps de lire ce qui se trouve sur les blogs pendant le contrôle budgétaire, a fait remarquer dimanche le cabinet de M. Michel à propos du billet électronique du député Eric Van Rompuy (CD&V).

"De minimis non curat praetor" répond le cabinet Michel à Van Rompuy

20150325 - BRUSSELS, BELGIUM: Belgian Prime Minister Charles Michel pictured during a session of the chamber commission for Interior Affairs, at the federal parliament, in Brussels, Wednesday 25 March 2015. Today members can ask questions to Prime Minister on index, royal family and other topics. BELGA PHOTO THIERRY ROGE © BELGA

"De minimis non curat praetor" (le juge ne s'occupe pas des affaires insignifiantes), a-t-il ajouté.

Le chrétien-démocrate a épinglé sur son blog la façon le président de la N-VA, Bart De Wever, polarisait le débat politique et regretté que le Premier ministre n'ait pas pas saisi cette occasion pour s'affirmer comme le leader de la coalition. Il a conclu par une paraphrase des Catilinaires de Cicéron "Quousque tandem abutere, Bart Dewever (Catilina), patientia nostra?" (Jusques à quand, Bart De Wever, abuseras-tu de notre patience?).

En savoir plus sur:

Nos partenaires