De Kesel évoque la responsabilité des religions et du politique

15/11/16 à 15:26 - Mise à jour à 15:28

Source: Belga

(Belga) L'archevêque de Malines-Bruxelles Joseph De Kesel a évoqué la responsabilité des religions à l'heure où la fraternité et la liberté sont menacées partout dans le monde. Rappelant la séparation de l'Eglise et de l'Etat, il a également exprimé sa gratitude envers le monde politique dont les actions doivent conduire à un monde meilleur à l'heure où l'individualisme menace la société.

De Kesel évoque la responsabilité des religions et du politique

De Kesel évoque la responsabilité des religions et du politique © BELGA

Le monde politique est "la garantie que nous puissions vivre en liberté et dans le respect de la diversité et que nous puissions oeuvrer à l'éclosion d'une société plus humaine et plus solidaire", a indiqué le futur cardinal à l'occasion du Te Deum chanté en la cathédrale des Saints Michel et Gudule pour la Fête du Roi. La célébration catholique a eu lieu en présence du roi Albert et de la reine Paola, des princes ainsi que du gouvernement, représenté notamment par le Premier ministre Charles Michel. Traditionnellement, le chef de l'Etat n'assiste pas aux cérémonies qui se poursuivent mardi après-midi au parlement. L'appel à la fraternité du prélat aura été empreint d'une tonalité singulière alors que l'ensemble des médias ont pu observer l'attitude particulièrement réservée du prince Laurent vis-à-vis des autres membres de la famille royale. (Belga)

Nos partenaires