De faux agents des eaux et de faux policiers sévissent à Namur

21/10/16 à 18:59 - Mise à jour à 20:47

Source: Belga

Un faux agent des eaux et un faux policier ont abusé, en tandem, d'une personne âgée de 86 ans vivant seule, jeudi soir à Saint-Servais (Namur), a indiqué le parquet de Namur.

De faux agents des eaux et de faux policiers sévissent à Namur

. © istock

En prétextant une vérification d'un compteur d'eau à la suite de problèmes survenus dans la distribution, les deux individus ont réussi à mettre la main sur 2.200 euros. Le parquet souhaite diffuser un message d'information, dans le but d'alerter les personnes âgées, principales cibles de type de subterfuge. Il invite toute personne à se méfier de ces faux techniciens vérificateurs et à exiger systématiquement la carte de légitimation des policiers qui se présenteraient sans raison à leur porte. Le substitut conseille également de ne pas conserver, chez eux, de somme trop importante en liquide.

Le coup, désormais classique, du "faux agent" fait encore de nombreuses victimes, précise le parquet. C'est ainsi que jeudi soir, un faux agent des eaux frappe à la porte d'une octogénaire en prétextant, à la suite de problèmes survenus dans la distribution, à une vérification de son compteur d'eau. Il demande à la femme de bien vouloir l'accompagner à l'endroit où se trouve le compteur, généralement situé à l'abri des regards, à la cave ou dans le garage. Entre-temps, le faux agent laisse la porte d'entrée entrouverte afin que son comparse, un faux policier, puisse s'infiltrer dans la maison.

Profitant de l'inattention de la propriétaire, occupée à regarder son compteur, il entre dans toutes les pièces et effectue une rapide fouille des meubles et des tiroirs. Quand l'agent des eaux revient de son inspection bidon, le policier se montre quant à lui rassurant et confirme à la propriétaire des lieux qu'il y a bien des problèmes d'eau dans le voisinage, plusieurs riverains du quartier ayant appelé la police.

En savoir plus sur:

Nos partenaires