De Croo : il n'y a pas "de marge de négociation gigantesque"

16/08/11 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

Source: Le Vif

Il n'y a pas "de marge de négociation gigantesque" à propos de Bruxelles-Hal-Vilvorde, a expliqué mardi le président de l'Open Vld, Alexander De Croo, lors de son arrivée à la présidence de la Chambre où le formateur Elio Di Rupo l'attendait.

De Croo : il n'y a pas "de marge de négociation gigantesque"

© Image Globe

"Ce qui se trouve actuellement sur la table est le résultat d'un an de tentative de négociation. Je ne peux pas m'imaginer que nous allons encore perdre beaucoup de temps et tout revoir", a-t-il ajouté en évoquant les propositions déposées par le formateur sur cette question.

Le président des libéraux flamands estime qu'il n'y a plus de temps à perdre. "Après un an de temps perdu, il est temps maintenant de prendre des décisions pour que nous puissions parler le plus rapidement possible des économies à réaliser", a-t-il dit.

M. De Croo était le premier président de parti à être reçu par le formateur après la trêve estivale. Il était suivi à 14h30 par la présidente du sp.a, Caroline Gennez.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires