De Crem a annulé son voyage en Océanie et Indonésie

18/03/12 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Le Vif

"Je ne suis pas en Australie", a fait savoir Pieter De Crem ce dimanche, contredisant les propos tenus par le député Dirk Van der Maelen (sp.a) au journal 'De Zondag'. Ce dernier affirmait que le ministre avait entamé vendredi un voyage qui "coûte aux caisses de l'Etat 21.000 euros par jour".

De Crem a annulé son voyage en Océanie et Indonésie

© Image Globe

Le ministre de la Défense, Pieter De Crem, a annulé la visite qu'il avait prévu d'effectuer en Australie, Nouvelle-Zélande et Indonésie en raison des suites de l'accident d'autocar ayant fait 28 morts en Suisse mardi, a-t-il indiqué ce dimanche, à la suite de la publication d'informations incorrectes dans la presse dominicale flamande.

M. De Crem (CD&V) a expliqué qu'il avait renoncé vendredi - date prévue du départ - à ce déplacement en raison des suites du tragique accident d'autocar de Sierre (Suisse). Le roi Albert II et la reine Paola assisteront ainsi mercredi et jeudi, à Lommel et Louvain respectivement, aux funérailles de dix-sept et sept des victimes, des cérémonies qui requièrent la présence du ministre de la Défense en Belgique.

M. De Crem a par ailleurs démenti le coût du déplacement avancé par M. Van Der Maelen. "21.000 euros, cela correspond au coût de l'utilisation de l'Airbus A330 (loué par la Défense à la compagnie portugaise HiFly, ndlr) pendant une journée. Il n'a jamais été question d'utiliser cet avion", a affirmé le ministre.

M. De Crem avait prévu une mission d'une semaine qui devait le conduire en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Indonésie afin de préparer les commémorations du centenaire du début de la première Guerre mondiale. En prévision du prochain sommet de l'OTAN, qui se tiendra à Chicago (Etats-Unis) les 20 et 21 mai, il devait aussi discuter avec ses homologues australien et néo-zélandais, Stephen Smith et Jonathan Coleman, des opérations militaires internationales auxquelles ces deux pays participent - en particulier la mission de l'Otan en Afghanistan (Isaf), à laquelle ces pays contribuent avec respectivement 1.550 et 188 soldats.

En Indonésie, M. De Crem devait prononcer le discours de clôture de la conférence internationale de Défense ("Jakarta International Defense Dialogue", JIDD) qui se tient à Jakarta du mercredi 21 au vendredi 23 mars.

M. Van der Maelen s'était, dans 'De Zondag', interrogé sur le bien-fondé de ce déplacement. "Quel est le rapport entre la Défense belge et la Défense australienne? Ce n'est pas comme si nous collaborions avec ces pays d'une manière ou d'une autre en matière de défense. Et il est possible de discuter des accords sur la commémoration de la première Guerre mondiale autrement, d'une façon moins coûteuse. Une simple invitation au gouvernement australien devrait suffire", soulignait le député socialiste.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires