De Block ne dit ni oui, ni non au 16 rue de la Loi

14/09/14 à 16:08 - Mise à jour à 15/09/14 à 06:48

La négociatrice Open Vld, Maggie De Block, ne dit "ni oui, ni non" au poste de Premier ministre, a-t-elle expliqué dimanche après la parution d'un sondage RTBF/La Libre qui la plaçait sur la première marche du podium des personnalités de la coalition suédoise.

De Block ne dit ni oui, ni non au 16 rue de la Loi

Maggie De Block © Image Globe

La ministre de la Justice, de l'Asile et de la Migration du gouvernement sortant arrive en tête devant Kris Peeters et Didier Reynders non seulement en Flandre mais également en Wallonie et à Bruxelles. "C'est la première fois que ça arrive, je pense. C'est inexplicable mais je suis connue pour garder les pieds sur terre", a ajouté Mme De Block sur le plateau de l'émission "De Zevende Dag" sur la VRT.

La négociatrice n'a pas voulu dire si elle était candidate. "Le Premier ministre sera issu de la famille libérale. La décision sera prise à la fin des négociations", a-t-elle rappelé.

Quelle que soit la personne choisie, la tâche sera difficile. "On ne peut pas sous-estimer cela. De grands défis nous attendent et ce sera le Premier ministre qui devra diriger ça".

(Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires