De Backer veut renforcer la commission de protection de la vie privée

11/09/16 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire d'Etat à la Protection de la vie privée, Philippe De Backer (Open Vld), veut renforcer le pouvoir de la commission de protection de la vie privée. Celle-ci devrait être en mesure d'imposer des sanctions et des amendes, et d'agir de manière proactive, a-t-il fait valoir sur la chaîne Eén en réaction au scandale qui s'est déroulé dans une maison de repos à Puurs (province d'Anvers) où des infirmières avaient pris des photos dégradantes de personnes âgées pour les partager dans un groupe privé sur Facebook.

De Backer veut renforcer la commission de protection de la vie privée

De Backer veut renforcer la commission de protection de la vie privée © BELGA

Selon M. De Backer, des limites légales et éthiques ont été franchies dans ce cas. Il était juste de renvoyer les six infirmières, selon lui. Le secrétaire d'Etat souhaite que la législation sur la vie privée et que la commission de protection de la vie privée soient renforcées. Il juge que les procédures judiciaires en la matière sont trop longues et estime que la commission devrait être en mesure d'imposer des sanctions et des amendes D'après M. De Backer, la commission de protection de la vie privée doit aussi pouvoir agir de manière proactive, via des audits préventifs, par exemple. En outre, il estime que le citoyen devrait être informé du comportement à adopter et de la façon dont il peut protéger ses données. (Belga)

Nos partenaires