De 1.000 à 8.000 euros pour une année scolaire

10/08/11 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Le Vif

La Ligue des familles publie son étude ce mercredi. Il en ressort que l'année scolaire 2010-2011 a coûté entre 1.000 et 8.000 euros par enfant, tous niveaux confondus. Explications.

De 1.000 à 8.000 euros pour une année scolaire

© Thinkstock

Nouveau cartable, nouveaux crayons, fardes et classeurs, cahiers et blocs de feuilles. L'addition du mois de septembre est souvent très salée pour les parents. Et cela avant même de compter les frais de cantine, les abonnements de transports en commun et le budget réservé aux vacances scolaires...

Chaque année, la Ligue des familles en arrive au même constat : la scolarité coûte très (trop) cher aux parents et le principe de la gratuité de l'école est toujours loin d'être respecté ! 2010-2011 ne fait pas exception à la règle et les résultats de cette étude menée par le mouvement des "citoyenparents" sont sans appel.

La Ligue des familles calcule cette année le coût scolaire moyen d'un enfant sur base de plusieurs postes de dépenses tels que les fournitures scolaires, les frais d'alimentation, les activités sportives, les voyages scolaires, et pour les étudiants du supérieur le minerval et le kot, entre autres.

Ainsi, pour un enfant de maternelle, le coût s'est élevé en 2010-2011 à 1.057 ¤. Lors du passage à l'école primaire, le budget gravit un échelon supplémentaire et passe la barre des 2.000 ¤. Même phénomène pour le secondaire où l'on approche furieusement des 3.000 ¤. Mais la palme revient sans conteste aux études supérieures, qui trouent le budget des parents à hauteur de 7.928 ¤ par an.

A ce sujet, la Ligue des familles souligne que "le soutien public est insuffisant : un étudiant sur cinq est boursier, et seulement un étudiant sur trente bénéficie du minerval réduit." Notons que depuis la rentrée 2010, les étudiants boursiers ne paient plus de minerval et que celui-ci a été réduit à 374 ¤ pour les étudiants considérés comme "modestes".

Ce qui gène la Ligue des familles

Dans leur rapport d'étude, les "citoyenparents" pointent plusieurs éléments du doigt. Les frais liés au matériel scolaire ne respectent pas le décret de 2007 en la matière. En effet, la Fédération Wallonie-Bruxelles avait pris des dispositions afin de limiter les coûts en précisant ce qui peut être réclamé, ce qui est facultatif et ce qui est interdit. Ce décret est bien trop souvent ignoré et bafoué par les écoles aux yeux de la Ligue des familles.

Un changement dans l'alimentation à l'école fait également partie des revendications de la Ligue. L'association de parents estime les coûts qui y sont liés sont trop importants. De la même manière, le budget alloué aux voyages scolaires et autres activités culturelles pose question. Allant parfois jusqu'à 1.000 ¤, ces frais ne sont à la fois pas suffisamment communiqués en début d'année, ni toujours pertinents, selon la Ligue des familles.

Elle incite tous les parents à s'interroger sur les dépenses qui leur sont imposées par les écoles et insiste sur les nombreux dysfonctionnements au sein même des écoles. Il ressort de l'étude que bon nombre de parents ne sont simplement pas correctement informés au sujet des différents frais et de leur planification.

Amalia Renard (stg)

10 solutions de la Ligue des familles pour une réelle gratuité de l'école

Renforcer le rôle des directions d'école Contrôler l'application du décret sur les frais scolaires Assurer la remédiation scolaire à l'école Intégrer le temps de midi dans le temps scolaire Assurer la gratuité des transports pour les activités liées aux apprentissages Améliorer la gestion de la caisse sociale de l'école Développer un mécanisme de paiement entre l'école et les parents afin de sortir l'enfant des transactions financières Contrer les dépenses de voyages scolaires Augmenter les plafonds d'accès aux soutiens publics pour les études supérieures Aller vers un nouveau système d'allocations familiales et d'allocation de rentrée

En savoir plus sur:

Nos partenaires