David Van Reybrouck récitera l'oeuvre du détenu et blogueur saoudien Raif Badawi

08/01/18 à 18:11 - Mise à jour à 18:12

Source: Belga

(Belga) Le 9 janvier, cela fera trois ans que le blogueur saoudien Raif Badawi subissait la bastonnade. Pour commémorer cet anniversaire, Amnesty International a invité David Van Reybrouck et d'autres auteurs à venir réciter des passages de l'oeuvre du détenu saoudien. Le rendez-vous est fixé mardi soir à 17h30 devant l'ambassade d'Arabie saoudite à Bruxelles.

Raif Badawi est le fondateur d'un forum en ligne qui encourageait le débat autour de questions politiques et sociales en Arabie saoudite. Mais les autorités considéraient ce projet comme une insulte à l'égard de l'islam. Le 17 juin 2012, Raif Badawi a été arrêté et condamné presque deux ans plus tard, le 7 mai 2014, à dix ans de prison, 1.000 coups de bâtons et une amende d'un million de rials saoudiens (environ 230.000 euros). Le vendredi 9 janvier 2015, le blogueur avait subi ses 50 premiers coups de bâton. Une torture que l'homme était censé subir encore pendant 19 semaines, tous les vendredis. La bastonnade n'a pourtant pas été poursuivie. D'abord parce que ses blessures n'avaient pas eu le temps de guérir et ensuite pour des raisons inconnues. Mais le risque de futurs châtiments corporels est toujours présent. Pour protester symboliquement, David Van Reybrouck et d'autres écrivains réciteront des extraits de l'oeuvre de Raif Badawi. Une pétition rassemblant plus de 22.000 signatures récoltées en Belgique pour la libération immédiate du blogueur sera déposée dans la boîte aux lettres de l'ambassade. (Belga)

Nos partenaires