Davantage de disparitions de mineurs étrangers non accompagnés en 2015

18/05/16 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Belga

(Belga) Child Focus a enregistré l'an dernier une hausse des signalements de disparitions de mineurs étrangers non accompagnés (Mena), ressort-il de son rapport annuel présenté mercredi à Bruxelles. L'organisation reste également préoccupée par l'augmentation du phénomène de la prostitution de mineurs.

Davantage de disparitions de mineurs étrangers non accompagnés en 2015

Davantage de disparitions de mineurs étrangers non accompagnés en 2015 © BELGA

En 2015, un peu plus de 5.000 nouveaux Mena ont été enregistrés en Belgique, soit plus du double qu'un an auparavant, souligne Heidi De Pauw, directrice générale. Child Focus a traité l'année dernière 66 dossiers concernant des mineurs étrangers non accompagnés disparus, dont 36 nouveaux dossiers (24 en 2014). De plus, entre janvier et mai 2016, 32 nouveaux dossiers ont déjà été ouverts. Parmi les jeunes concernés, la majorité était des garçons, et près d'un tiers était d'origine afghane. Viennent ensuite l'Erythrée (10%) et la Syrie (5%). "Nous sommes souvent confrontés à un manque de données concernant le jeune", déplore l'organisation. C'est pourquoi Child Focus demande "aux services de première ligne d'être vigilants et d'enregistrer ces données, comme par exemple le contexte dans lequel le jeune a été trouvé, ou avec qui il s'est présenté à l'Office des étrangers. Ce sont des informations qui peuvent être très utiles". Une autre préoccupation de Child Focus reste la prostitution de mineurs. L'an dernier, 35 signalements relatifs à ce phénomène ont été reçus, soit le triple qu'en 2014 (10). Ces signalements concernaient 28 victimes de sexe féminin et 7 de sexe masculin, dont la plupart avait entre 14 et 16 ans. Child Focus a par ailleurs constaté dans ces dossiers que les fugues à répétition constituaient souvent un signal. L'accent doit être mis notamment sur la "sensibilisation, la prévention mais aussi la formation des agents de police". Au total, Child Focus a traité 1.544 dossiers de disparitions en 2015, soit moins qu'en 2014 (1.558). Il s'agissait majoritairement de fugues (1.055), d'enlèvements parentaux (358) et de disparitions de Mena (66 dossiers). (Belga)

Nos partenaires