Daniel Bacquelaine, l'élégance et les faux plis

29/07/17 à 11:00 - Mise à jour à 13:56
Du LeVif/l'Express du 28/07/17

Les syndicats ont encore hurlé contre ses réformes, ces dernières semaines. Comme souvent depuis que Daniel Bacquelaine est ministre des Pensions. Le libéral se faufile, comme depuis le début de sa carrière politique. Ni adulé, ni détesté. Mais moins lisse qu'il n'y paraît.

" Vous avez vu ? Je me suis fait installer un golf ! " Ce n'est sans doute pas la première fois qu'il la lâche, cette vanne, à ceux qui admirent le paysage depuis son bureau tout en vitres. Daniel Bacquelaine surplombe les toits bruxellois où, entre le Sablon et les Musées royaux, un bureau d'architectes a eu la pompeuse idée d'aménager un green. Personne n'y promène jamais son club, encore moins le ministre des Pensions. Son truc à lui, c'est la marche. " La meilleure des activités physiques, car le sport, pour la santé, ce n'est pas l'idéal " (c'est le médecin qui parle).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires