Damso: le Conseil des femmes francophones salue la décision de l'Union belge

09/03/18 à 10:32 - Mise à jour à 10:38

Source: Belga

(Belga) Le Conseil des femmes francophones de Belgique (CFFB) a salué, vendredi, la décision de l'Union belge de football (URBSFA) de renoncer à sa collaboration avec le rappeur Damso pour l'"hymne" devant accompagner les Diables Rouges pour la Coupe du Monde en Russie. Cette décision "est un pas en avant en termes de défense des valeurs qui promeuvent l'égalité des sexes", a affirmé l'ancienne présidente du CFFB, Viviane Teitelbaum, à l'initiative de la campagne contre le choix du rappeur bruxellois.

L'Union belge avait annoncé sa collaboration avec Damso en novembre dernier, via une vidéo diffusée sur Twitter et mettant en scène Eden Hazard et Michy Batshuayi. Indigné, le Conseil des femmes francophones n'avait pas tardé a critiqué ce choix, accusant l'artiste d'origine congolaise de véhiculer des paroles dégradantes envers les femmes. "L'Union belge a d'abord balayé nos remarques d'un revers de la main", explique Mme Teitelbaum. "Il y avait un vrai problème pour entendre nos arguments", abonde la présidente actuelle du CFFB, Sylvie Lausberg. Mais "la sollicitation des sponsors par écrit, la semaine dernière, a permis de changer la donne, notamment sous l'impulsion de la CEO de Proximus Dominique Leroy", poursuit-elle. Jeudi soir, la polémique, basée sur de précédentes chansons du rappeur, a eu raison des efforts de la fédération belge de football de calmer le jeu en attendant de faire connaître la composition de Damso pour le périple russe des Diables. Après avoir publiquement soutenu le rappeur, l'Union belge est revenue sur sa décision, annonçant la fin de sa collaboration avec l'artiste. (Belga)

Nos partenaires