Damien Thiéry restera le seul bourgmestre non nommé de la périphérie bruxelloise

02/09/14 à 06:39 - Mise à jour à 06:39

Le gouvernement flamand, par la voix de sa ministre des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA), a décidé de ne pas nommer Damien Thiéry au poste de bourgmestre de Linkebeek, écrivent mardi La Libre Belgique et De Morgen. Cette décision sera officiellement notifiée très prochainement au député MR, qui est donc le seul bourgmestre des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise à ne pas être nommé.

Damien Thiéry restera le seul bourgmestre non nommé de la périphérie bruxelloise

© Image Globe

L'exécutif flamand reproche à Damien Thiéry d'avoir envoyé, comme en 2006, des convocations électorales en français lors du scrutin communal de 2012. Dans un arrêt datant de la fin du mois de juin, le Conseil d'Etat avait déjà rejeté un même recours du député libéral. L'instance avait par ailleurs jugé disproportionnée l'interprétation flamande de la loi véhiculée par la circulaire Peeters obligeant les citoyens francophones de communes à facilités à demander des documents dans leur langue pour chaque démarche administrative. Damien Thiéry s'était alors appuyé sur cette nouvelle jurisprudence pour convaincre le conseil communal de Linkebeek d'à nouveau présenter son nom aux autorités flamandes en vue d'une éventuelle nomination. L'intéressé disposera de trente jours pour éventuellement s'opposer à cette décision via un recours devant le Conseil d'Etat. Si cette instance devait finalement donner raison à Damien Thiéry, celui-ci serait nommé de facto.

Nos partenaires