D'ici 2015, il faudra 79 nouvelles écoles à Bruxelles

23/03/10 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Le Vif

En raison de la poussée démographique à Bruxelles, il manquera de nombreuses écoles d'ici quelques années, surtout dans les classes maternelles et primaires. Le ministre-président bruxellois Charles Picqué veut prendre le problème à bras-le-corps.

D'ici 2015, il faudra 79 nouvelles écoles à Bruxelles

© Belga

Pour faire face à la forte poussée démographique dans la capitale, il faudrait ouvrir 79 écoles d'ici le milieu de la décennie, ressort-il d'une étude prospective réalisée par l'Institut bruxellois de statistique et d'analyse du ministère de la Région bruxelloise.

Dans le détail, la pression sera plus forte dans l'enseignement maternel (34 écoles maternelles à ouvrir), et dans le primaire (39) que dans le secondaire (6) qui devrait subir l'impact de la poussée démographique actuelle avec retard.

Présentant les résultats de l'étude aux côtés de ses auteurs, le ministre-président bruxellois Charles Picqué a annoncé qu'il inviterait les ministres de l'Enseignement des Communautés, après les vacances de Pâques, pour plancher très sérieusement sur un plan d'investissement afin d'augmenter l'offre scolaire.

Concrètement, les auteurs se sont appuyés sur les prévisions du bureau du plan qui table sur un accroissement de la population bruxelloise de 200.000 personnes pour atteindre 1,2 million d'habitants en 2020. Selon l'Institut bruxellois, ce chiffre sera atteint plus tôt que prévu, en 2018.

En tablant sur une place par enfant dans les 19 communes bruxelloises, les auteurs ont abouti à la conclusion que les besoins seront les plus criants dans les communes centrales de Bruxelles (hormis la Ville de Bruxelles) où le déficit d'offre scolaire pour la population locale fait déjà ressentir ses effets.

Dans les seules communes de Schaerbeek et de Molenbeek, il manquera d'ici 2014-2015, 19 écoles maternelles ainsi que 18 écoles primaires.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires