Cybersécurité : 20 millions d'euros seront nécessaires

24/09/13 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Le Vif

Vingt millions d'euros seront nécessaires pour mettre en oeuvre la stratégie de cybersécurité du gouvernement fédéral, a averti mardi le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Hendrik Bogaert, en Commission de la Chambre.

Cybersécurité : 20 millions d'euros seront nécessaires

© Image Globe

La semaine passée, les médias belges et étrangers ont fait état du piratage d'entreprises et institutions publiques belges. Vendredi, à l'issue du conseil des ministres, le premier ministre, Elio Di Rupo, avait annoncé que des moyens supplémentaires seraient débloqués pour renforcer la sécurité électronique.

Depuis 2007 et la rédaction d'un livre blanc sur cette matière, diverses initiatives ont déjà été menées, a expliqué M. Bogaert: loi du 1er juillet 2011 sur la protection et la sécurité de certaines infrastructures, création d'une "computer emergency response team" (CERT.be), installation d'un forum de conseillers auprès de Fedict, l'administration fédérale en charge de l'ICT, désignation de magistrats de référence, etc.

En décembre 2012, le gouvernement a approuvé une stratégie de cyber sécurité, prévoyant notamment la mise sur pied d'un véritable centre consacré à cette matière. Un plan est en préparation mais il réclame des moyens.

"Un investissement de 20 millions d'euros est nécessaire", a expliqué le secrétaire d'Etat en réponse à une question de Stefaan Van Hecke (Groen-Ecolo).

Cette somme serait répartie sur 4 ans. Parmi les mesures qui seront prises, figure le recrutement d'experts, une vingtaine, selon M. Bogaert. Actuellement, 3,6 équivalents temps plein sont affectés à cette tâche au sein de Fedict et 6 au sein de la CERT.

"Il y a urgence et j'espère que, pendant les discussions budgétaires, on pourra inscrire ces 4 fois 5 millions d'euros".

Nos partenaires