Cumuls: René Collin se défend de toute omission volontaire

11/08/17 à 19:58 - Mise à jour à 21/08/17 à 12:01

Source: Belga

Le ministre wallon René Collin s'est défendu vendredi d'avoir volontairement omis de déclarer deux mandats non rémunérés, comme l'affirme le site Cumuleo.

Cumuls: René Collin se défend de toute omission volontaire

René Collin © Belga

Selon ce site, M. Collin (cdH) n'a pas déclaré deux mandats publics, celui d'administrateur en 2015 et 2016 de l'agence du Tourisme de l'Est de la Belgique, une fondation d'utilité publique, et celui d'administrateur avec voix consultative de l'asbl Maison du tourisme du Pays de la Haute-Lesse du 20 juin 2007 au 22 juillet 2014.

Le ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité, du Tourisme, du Patrimoine et Délégué à la Grande Région a, dans un communiqué, précisé qu'il n'était "jamais allé siéger comme administrateur" de l'agence du Tourisme de l'Est de la Belgique, "bien que les statuts de cette agence prévoient la présence du ministre de la Wallonie compétent pour le Tourisme ou de son représentant au Conseil d'administration".

M. Collin ajoute qu'il fera néanmoins le nécessaire pour assurer la correction pour le passé et désignera un représentant (pour ce mandat gratuit) qui accompagnera le délégué du Commissariat général au Tourisme, celui-ci étant également représenté au sein du conseil d'administration.

Il a aussi souligné que son mandat à la Maison du Tourisme du Pays de la Haute Lesse, avec simple voix consultative, "est dérivé de son ancienne fonction de député provincial au Tourisme, mandat qui s'est clôturé en juillet 2014, dès son arrivée au sein du gouvernement wallon".

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos