Cumul de mandats : la N-VA veut s'inspirer des règles wallonnes

27/03/14 à 09:59 - Mise à jour à 09:59

Source: Le Vif

Le président N-VA du parlement flamand, Jan Peumans veut s'inspirer des règles wallonnes en matière de cumul des mandats. Celles-ci prévoient que chaque groupe politique peut compter au maximum un quart de membres qui cumulent avec un poste de bourgmestre, d'échevin ou de président de CPAS. L'adoption d'une telle limite permettrait d'améliorer les débats parlementaires en Flandre, fait-il valoir dans une interview au Standaard.

Cumul de mandats : la N-VA veut s'inspirer des règles wallonnes

© Belga

"Nous devons peut-être réfléchir au système wallon", selon M. Peumans. Le président du parlement concède qu'il a lui-même combiné une fonction de député flamand avec le maïorat de Riemst, "mais bon, je savais déjà comment faire et Riemst n'est pas une grande ville".

M. Peumans jette un regard critique sur la législature qu'il a présidée, notant que les élus ne sont pas suffisamment critiques avec le gouvernement. "Je le vois aussi parfois dans ma propre famille politique: on demande d'abord au ministre si une telle question est opportune. Ce n'est pas comme ça que ça doit aller".
D'après lui, la qualité du travail parlementaire dépend de l'implication personnelle des élus. Une simple présence physique ne suffit pas, indique-t-il. Il convient d'utiliser mieux les leviers à la disposition du parlement, comme le droit de consulter des documents confidentiels ou le soutien de la Cour des comptes.

M. Peumans critique par ailleurs l'usage abusif des nouveaux médias dans l'enceinte du parlement. "A la fin, les gens ne s'écoutent plus. Récemment, nous avons reçu le patron de la SNCB Jo Cornu et une bonne partie des parlementaires était en train de regarder leur ordinateur".

En savoir plus sur:

Nos partenaires