Cuba: des dissidents veulent que la visite d'Obama contribue à "la fin de la répression"

20/03/16 à 03:23 - Mise à jour à 03:23

Source: Belga

(Belga) Des organisations de dissidents cubains espèrent que la visite historique du président américain Barack Obama à La Havane pourra contribuer à "la fin de la répression" envers les opposants, dans une déclaration publiée samedi.

Cuba: des dissidents veulent que la visite d'Obama contribue à "la fin de la répression"

Cuba: des dissidents veulent que la visite d'Obama contribue à "la fin de la répression" © BELGA

Un collectif d'organisations d'activistes salue la venue de M. Obama, attendu dimanche à Cuba pour une visite de trois jours du 20 au 22 mars, comme "un nouveau pas en avant" dans le processus de normalisation entre Washington et La Havane, qui a débuté en 2014. Les dissidents déclarent dans leur communiqué espérer que la venue du président des Etats-Unis contribuera à "un changement radical" dans "le comportement des autorités" en ce qui concerne le respect des droits de l'homme. Ce changement de l'attitude du gouvernement du président Raul Castro devrait, selon eux, commencer par "la fin de la répression et de l'usage de la violence physique contre tous les activistes politiques et des droits de l'homme". La venue de M. Obama à Cuba, première visite d'un président des Etats-Unis depuis Calvin Coolidge en 1928, est "une opportunité pour que la classe politique gouvernante cubaine comprenne qu'il n'y a plus de place pour la philosophie de la 'forteresse assiégée' qui qualifie tout dissident de traître", déclare le texte. M. Obama prévoit une rencontre avec des dissidents mardi, qui sera l'une des dernières activités de son séjour à Cuba avant son départ pour l'Argentine. Selon une lettre publiée dimanche dernier, le président américain a promis à l'organisation des Dames en Blanc, qui groupe des épouses d'anciens détenus politiques cubains, qu'il parlerait directement avec le président Castro des "obstacles" existant à Cuba pour le plein exercice des libertés publiques. L'association Les Dames en Blanc est illégale et ses membres dénoncent régulièrement des arrestations et autres actions de la police visant à empêcher ses activités. (Belga)

Nos partenaires