CSC Transcom : Cheminots et facteurs figurent également parmi les métiers pénibles

24/05/18 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Belga

De nombreux cheminots figurent sur la liste des métiers pénibles au sein de la fonction publique, de même que les facteurs, les lamaneurs (personnes chargées des opérations d'amarrage ou d'appareillage des navires) et les contrôleurs aériens, a-t-on appris jeudi matin auprès de l'ACV Transcom, l'aile flamande de la CSC Transcom.

CSC Transcom : Cheminots et facteurs figurent également parmi les métiers pénibles

© BELGA

Les syndicats chrétien et libéral ont abouti à un pré-accord mercredi soir avec le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) sur un cadre légal pour la statut des métiers pénibles au sein de la fonction publique.

Il est également question d'une liste de ces professions. Pour les organisations représentatives des travailleurs, cette liste est à prendre ou à laisser. Le gouvernement semble, lui, avancer avec davantage de réserve. Mercredi, il était déjà apparu clairement que des professions comme policier, militaire ou pompier figuraient sur le document en question, tout comme une partie du personnel de l'enseignement.

Selon Luc Piens, de l'ACV Transcom, de nombreux métiers liés au rail en font également partie. "Tous ceux qui satisfont aux critères de pénibilité." Concrètement, il s'agit des travailleurs des cabines de signalisation, des ouvriers qui s'occupent des voies et des caténaires, du personnel roulant (conducteurs et accompagnateurs de trains) et des agents de Securail.

D'après le syndicaliste, les facteurs et le personnel qui travaille dans les centres de tri postal exercent également des professions pénibles, de même que les contrôleurs aériens ou les lamaneurs.

Belga

Nos partenaires