CSC et FGTB annoncent une action nationale pour le 7 juin

17/05/13 à 18:27 - Mise à jour à 18:27

Source: Le Vif

La FGTB annonce "une grande mobilisation en front commun" pour le vendredi 7 juin à Bruxelles. La CSC a confirmé la tenue de cette action, tout en ajoutant que les modalités pratiques restaient encore à déterminer.

CSC et FGTB annoncent une action nationale pour le 7 juin

© Belga

"La situation actuelle est catastrophique et les dernières nouvelles lâchées par le gouvernement ne sont pas encourageantes", indiquait vendredi après-midi une porte-parole de la FGTB. Dans un communiqué, le syndicat socialiste réitère son rejet catégorique du "projet, antisocial, de gel des salaires dont seraient à nouveau victimes les travailleurs alors que les revenus du capital ne sont toujours pas mis à contribution et justement taxés".

A la CSC, on précise que le mouvement général du 7 juin visera notamment à maintenir la pression sur le dossier du statut ouvrier/employé. "La CSC ne tient pas à être mise hors-jeu dans ce dossier capital. Une solution équilibrée ne peut que passer par la concertation sociale", précise le syndicat chrétien dans un communiqué. A un mois de l'ultimatum du 8 juillet fixé par la Cour constitutionnelle pour trouver une solution à ce dossier, il est temps de "secouer" le gouvernement, ajoute le secrétaire national Mathieu Verjans. "La pression de notre base, des ouvriers et des employés, est grande."

Pour la CGSLB, une action est à ce stade un peu prématurée, selon le président Jan Vercamst. Il rappelle qu'il a été convenu que le gouvernement arrive avec une proposition et le syndicat libéral entend encore laisser cette chance aux autorités. "Nous voulons d'abord voir la proposition du gouvernement. Annoncer de grandes manifestations maintenant est prématuré."

Le syndicat socialiste annonce également deux autres actions, le jeudi 23 mai à Tournai et, une semaine après, le 30 mai à Ostende. La manifestation du 23 est organisée par la régionale FGTB de Wallonie Picarde et entend dénoncer la politique d'austérité et de précarité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires