Crue violente à Tihange - "Le débordement n'est pas uniquement dû à la fonte des neiges"

23/01/16 à 19:55 - Mise à jour à 19:55

Source: Belga

(Belga) La crue violente du ruisseau qui a emporté un adolescent et une animatrice du Patro, samedi après-midi à Tihange, "n'est pas uniquement due à la fonte des neiges", a affirmé Paul Dewil, le coordinateur du centre régional de crise.

Crue violente à Tihange - "Le débordement n'est pas uniquement dû à la fonte des neiges"

Crue violente à Tihange - "Le débordement n'est pas uniquement dû à la fonte des neiges" © BELGA

"Le niveau des ruisseaux est bien entendu orienté partout à la hausse en raison du dégel et de la fonte des neiges mais dans ce cas-ci, un élément supplémentaire a dû intervenir pour provoquer cette lame qui a emporté les 2 victimes mais qui a aussi causé l'inondation de plusieurs dizaines de maisons dans le haut de Tihange, une zone pentue mais largement lotie", a précisé M. Dewil. Parmi les hypothèses évoquées figure la libération brutale d'un "bouchon" qui se serait formé dans un tuyau passant sous une route. "Il est également possible qu'une petite digue située sur un étang ait lâché", a ajouté le coordinateur du centre régional de crise. Selon ce dernier, "L'homme sauvage", le ruisseau qui a débordé, est classé au niveau 3, ce qui signifie qu'il est géré par la commune. Un expert en cours d'eau de la Région wallonne a été mis à la disposition des autorités communales. Le ministre-président wallon, Paul Magnette, ainsi que le gouverneur de la province de Liège, Hervé Jamar, sont tenus au courant de l'évolution de la situation. Peu après 19h00, les recherches se poursuivaient sur le terrain pour tenter de retrouver l'adolescent. L'animatrice, âgée d'une vingtaine d'années, a quant à elle été retrouvée vivante. (Belga)

Nos partenaires