Crue violente à Tihange : le bourgmestre de Huy invite les médias à la réserve

27/01/16 à 11:33 - Mise à jour à 11:33

Source: Belga

(Belga) Relayant la volonté exprimée mardi soir par la mère du jeune Antoine, décédé tragiquement lors de l'accident survenu samedi à Tihange, le député-bourgmestre de Huy, Christophe Collignon (PS), a appelé, mercredi, l'ensemble des médias à la réserve.

Crue violente à Tihange : le bourgmestre de Huy invite les médias à la réserve

Crue violente à Tihange : le bourgmestre de Huy invite les médias à la réserve © BELGA

"En ces moments des plus éprouvants, la maman d'Antoine demande expressément aux journalistes, caméramen et photographes de ne pas se présenter au funérarium lors des visites programmées cette semaine et lors des funérailles de samedi", insiste Christophe Collignon. "En tant que bourgmestre, je ne suis pas là pour dicter quoi que ce soit à qui que ce soit. Et je respecte profondément le travail des médias, essentiel dans une société démocratique. A l'une ou l'autre exception près, je remercie d'ailleurs l'ensemble des représentants de la presse qui, depuis le début des événements, ont fait preuve d'humanité tout en répondant à leurs prérogatives en termes d'information. J'imagine que les journalistes, caméramen et photographes, mamans ou papas pour la plupart, comprendront la demande légitime de la maman d'Antoine", a-t-il fait savoir. Par ailleurs, bon nombre de participants aux opérations de sauvetage restent très éprouvés par ces événements dramatiques. Ils bénéficient ce mercredi d'une prise en charge psychologique par la stress team de la police fédérale. Parmi eux figurent les ouvriers communaux qui ont joué un rôle déterminant lors des opérations du week-end. Christophe Collignon demande que soit respectée la volonté des uns et des autres de participer ou non à d'éventuelles interviews. Le corps du jeune Antoine (12 ans), emporté samedi après-midi lors d'inondations survenues à Tihange, a été retrouvé dans la Meuse ce lundi en fin de matinée, par les équipes de recherche. (Belga)

Nos partenaires