Crise politique en RDC - Deux hommes tués par balle devant une église de Kinshasa, un mort au Kasaï

31/12/17 à 13:11 - Mise à jour à 13:12

Source: Belga

(Belga) Deux hommes ont été tués par balle dimanche à Kinshasa devant une église de Matete, un quartier de la capitale congolaise, alors que des forces de sécurité dispersaient des manifestants, a indiqué sur son compte Twitter Ida Sawyer, la directrice pour l'Afrique centrale au sein de l'ONG Human Rights Watch.

Selon la responsable de l'ONG de droits de l'homme, de nombreux militaires sont déployés dans la capitale tandis que l'accès à internet et les SMS sont coupés. Au Kasaï, dans le centre de la RDC, une personne est morte par balles en marge d'une marche contre le président Joseph Kabila. Par ailleurs, au moins une dizaine de personnes ont été blessées, selon un décompte de l'AFP, à la suite d'opérations musclées de la police congolaise dans et aux abords d'églises de Kinshasa. Toujours dans la capitale congolaise, 12 enfants de ch?ur catholiques ont été interpellés dimanche à la sortie d'une paroisse du centre de la capitale, alors qu'ils étaient à la tête d'une "marche pacifique" contre le maintien de Joseph Kabila, a constaté l'AFP. Vêtus de leur tenue liturgique, les 12 garçons ont été embarqués dans un véhicule de police. L'un d'entre eux portait un grand crucifix, selon cette source. Les catholiques congolais ont appelé dimanche à une "marche pacifique", un an jour pour jour après la signature sous l'égide des évêques d'un accord prévoyant des élections fin 2017 pour organiser le départ du président Kabila. (Belga)

Nos partenaires