Crise politique en Corée du Sud: deux anciens conseillers présidentiels arrêtés

06/11/16 à 06:41 - Mise à jour à 06:43

Source: Belga

(Belga) Deux ex-proches conseillers de la présidente sud-coréenne ont été formellement arrêtés dimanche dans l'enquête sur le retentissant scandale politique qui a fait plonger la cote de popularité de Park Geun-Hye.

Crise politique en Corée du Sud: deux anciens conseillers présidentiels arrêtés

Crise politique en Corée du Sud: deux anciens conseillers présidentiels arrêtés © BELGA

Samedi, des dizaines de milliers de Sud-Coréens ont manifesté à Séoul pour exiger la démission de leur présidente, qui a endossé la pleine responsabilité du scandale. Mme Park est accusée d'avoir été sous la coupe d'une sulfureuse conseillère de l'ombre, Choi Soon-Sil, qui aurait profité de son ascendant pour spolier des groupes industriels. Mme Choi a été arrêtée jeudi pour fraude et abus de pouvoir. Dimanche matin, l'ancien conseiller présidentiel Ahn Jong-beom a à son tour été formellement arrêté pour abus de pouvoir et tentative d'extorsion, rapporte l'agence sud-coréenne Yonhap. Il est soupçonné d'avoir aidé Mme Choi à récupérer des millions de dollars auprès de conglomérats qu'elle aurait obligés à effectuer d'importants dons à des fondations créées à cet effet. M. Ahn, qui a démissionné fin octobre, était en garde à vue depuis mercredi. Il a indiqué qu'il "assumerait le fait d'avoir mal conseillé la présidente", rapporte Yonhap. Un autre ancien proche conseiller de Mme Park, Jeong Ho-Seong, a été formellement arrêté. Agé de 47 ans, il était considéré comme le bras droit de Mme Park, pour laquelle il travaillait depuis 1998. Il est soupçonné d'avoir donné à Mme Choi des informations classifiées, parmi lesquels des discours. La présidente est embourbée depuis plusieurs jours dans ce scandale qui a fait plonger sa cote de popularité à 5% d'opinions favorables, un record pour un chef de l'Etat en exercice. (Belga)

Nos partenaires