Crise : la Belgique bat le record irakien

16/02/11 à 19:18 - Mise à jour à 19:18

Source: Le Vif

Avec 249 jours de crise politique, la Belgique bat le record mondial détenu jusqu'ici par l'Irak. Même si pour certains le record ne sera battu que dans 40 jours.

Crise : la Belgique bat le record irakien

C'est une question de point de vue, après 249 jours de crise en Irak en 2010, les sunnites, les chiites et les Kurdes se sont accordés sur le partage du pouvoir. Mais 40 jours supplémentaires ont été nécessaires pour former une coalition à Bagdad.
Peu importe les différentes théories, trop pressé de fêter ce record mondial, un groupe d'étudiants a organisé"la révolution des frite" pour l'occasion.

Au programme : danse à Anvers, déshabillage à Gand, manifestation à Bruxelles et un "flash mob" à Liège. A Louvain, des cornets de frites seront distribués gratuitement.

La plateforme "Niet in onze naam - jong/Pas en notre nom - jeune" de Bruxelles attend tous les jeunes de la capitale pour le grand rassemblement de "la Révolution des frites" à la place Poelaert à 14h.

Ce rassemblement est lancé à l'appel des plateformes étudiantes "pour dire tous ensemble dans les deux langues que la jeunesse en a marre, qu'elle ne se retrouve pas dans les discours qui montent les flamands, les bruxellois et les wallons les uns contre les autres", affirme un communiqué .

Des actions symboliques auront lieu dans plusieurs écoles secondaires. Tandis que les étudiants de l'ULB et la VUB iront ensemble, en cortège depuis la VUB, au rassemblement.

Devant le Palais de Justice, la jeunesse bruxelloise soumettra l'avenir du pays à un jugement populaire. Dirk Tuypens (acteur néerlandophone) et Claude Semal (chanteur francophone)participeront également à l'évènement pour représenter la plateforme "Niet in onze naam/Pas en notre nom".

La presse européenne sur le coup

Surréaliste cette crise ? Les Belges sont réputés pour savoir rire d'eux-mêmes et la presse européenne ne manque pas de le rappeler, n'occultant toutefois pas le caractère préoccupant de notre situation politique.

France Inter réalisera, pour son programme mondial, une émission spéciale d'une heure, cette après-midi, depuis le Théâtre Royal de la Monnaie, lieu historique de la naissance du royaume. "On ne va pas donner dans le catastrophisme", tient toutefois à rassurer d'emblée Quentin Dickinson, correspondant de la radio publique française à Bruxelles depuis 25 ans.

Le Frankfurter Allgemeine Zeitung, l'un des plus influents journaux allemands, a publié deux articles dédiés à la Belgique. Le premier évoque le rapport de la BNB sur l'indexation, sujet d'intérêt en Allemagne après le projet controversé de Pacte de compétitivité avancé par la chancelière Merkel. "Le second papier traite du fait que la presse belge célèbre ce record du monde", confie Michael Stabenow, correspondant du FAZ à Bruxelles depuis plus de 20 ans.

La situation belgo-belge intéresse aussi tout particulièrement l'Espagne, pays également traversé par les ambitions autonomistes, notamment au Pays basque, ou en Catalogne, où le record belge ne sera pas passé sous silence. "Mon article expliquera, qu'une fois de plus, les Belges sont vraiment spécialistes pour rire d'eux-mêmes, avec toutes ces activités ludiques prévues un peu partout jeudi", explique Beatriz Navarro, correspondante à Bruxelles de La Vanguardia, le plus grand quotidien catalan.

Même si l'intérêt des médias polonais est faible, reconnaît Inga Czrny, correspondante de l'agence de presse polonaise PAP, celle-ci consacrera néanmoins un papier au record du monde belge. "Ce qui se passe ici est très grave, inquiétant. Le peuple belge ne mérite vraiment pas une telle situation. Les hommes politiques ne s'occupent pas des vrais problèmes", estime cette journaliste établie à Bruxelles depuis 7 ans.

Celle-ci n'a toutefois pas perdu tout espoir d'une solution. "Pour Fortis, Flamands et Wallons ont été capables de trouver un compromis en une nuit", rappelle-t-elle. "Mais est-ce qu'il faudra vraiment une grande crise économique pour que les hommes politiques belges bougent? Si c'est le cas, c'est vraiment dommage".

Que l'on considère que le record mondial est battu aujourd'hui ou pas, il y a fort à parier que d'ici 40 jours nous pourrons à nouveau fêter ce bien triste record.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires