Crise en Catalogne - "Madrid ne peut pas continuer à détourner le regard", selon le député Vanlouwe

22/12/17 à 05:41 - Mise à jour à 05:43

Source: Belga

(Belga) "Madrid ne peut pas continuer à détourner le regard", a réagi le député nationaliste Karl Vanlouwe (N-VA) jeudi soir suite au discours de Carles Puigdemont à Bruxelles en réaction à la victoire du camp indépendantiste aux élections régionales en Catalogne. "L'Europe doit désormais prendre ses responsabilités".

Environ huit députés de la N-VA étaient présents au Square-Brussels Meeting Centre, près de la Grand-Place et de la Gare Centrale, où le président déchu du gouvernement catalan s'est exprimé - en Catalan - après le dépouillement des bulletins du scrutin régional. "Il est frappant de constater que les partis nationalistes et régionalistes ont remporté les élections dans des circonstances très difficiles. Les ministres et candidats étaient en prison ou privé de liberté", souligne M. Vanlouwe. Le parti de Mariano Rajoy, le premier ministre espagnol, a "largement perdu, c'est un signal fort", a-t-il encore décrypté. Le député Peter Luykx salue pour sa part la victoire des indépendantistes dans des circonstances difficiles. Willy Segers, député flamand pointe aussi la manière dont Madrid a géré la situation après le référendum sur l'indépendance de la Catalogne. "On peut en conclure que la population prend à coeur l'idée de base, et que l'attente a payé". Un autre député flamand nationaliste Paul Van Miert s'inquiète aussi du sort de membres du gouvernement de Puigdemont qui sont toujours emprisonnés, estimant qu'ils doivent être libérés d'ici Noël. Incarcérer des politiques, "une honte pour l'Europe", ajoute-t-il. "C'est le début de l'autodétermination, en dépit de toutes les difficultés qu'ils ont rencontré en chemin", en conclut Jan Van Esbroeck. (Belga)

Nos partenaires