Crise du lait - Le plan européen de soutien au secteur laitier sera lancé en octobre

26/08/16 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Belga

(Belga) La Commission européenne a finalisé vendredi les détails des mesures de soutien aux agriculteurs à hauteur de 500 millions d'euros présentées lors du Conseil Agriculture du 18 juillet dernier. Le programme d'aide à la filière laitière, qui prévoit un versement de 150 millions d'euros aux producteurs pour les inciter à réduire leur production, débutera en octobre, a précisé l'exécutif européen.

Crise du lait - Le plan européen de soutien au secteur laitier sera lancé en octobre

Crise du lait - Le plan européen de soutien au secteur laitier sera lancé en octobre © BELGA

"Le plan d'aide pour réduire la production laitière est particulièrement important pour moi car il représente une véritable réponse à un problème existant sur le marché européen. Je suis confiant que cette mesure pourra contribuer de manière significative à améliorer la confiance sur les marchés et que cela entraînera une hausse des prix pour les producteurs laitiers européens", a souligné le commissaire européen à l'Agriculture, Phil Hogan. Les agriculteurs qui décideront de participer à ce programme recevront une compensation financière pour le lait non produit avec l'objectif final de rééquilibrer le marché. L'Union européenne compte distribuer ces aides par période de trois mois, la première courant d'octobre à décembre, a précisé une source à la Commission. La compensation reviendra à payer 14 centimes le litre de lait non produit, alors que le litre de lait payé actuellement aux producteurs wallons tourne en moyenne autour des 25 centimes pour un coût de production, hors main d'oeuvre, estimé à 33 centimes. Les producteurs intéressés par le plan européen pourront faire leur demande pour une quantité minimale de 1.500 litres de lait produit, et l'aide sera limitée à 50% de la quantité minimale de lait livrée par rapport à la même période un an plus tôt. Ils ont jusqu'au 21 septembre pour déposer un dossier. Les Etats membres seront chargés du recueil des demandes d'aides, ainsi que des contrôles. Outre le programme spécifique d'aide au secteur laitier, les 350 millions d'euros restant sont répartis par enveloppes nationales. La Belgique recevra près de 11 millions qu'elle pourra dépenser comme elle le souhaite jusqu'au 30 septembre 2017. Une part de ce montant pourrait aussi être utilisée pour compléter les compensations de réduction de la production de lait. (Belga)

Nos partenaires