Crise des "subprime": les Etats-Unis demandent 14 milliards de dollars à Deutsche Bank

16/09/16 à 00:40 - Mise à jour à 01:10

Source: Belga

(Belga) Les autorités américaines demandent à Deutsche Bank de payer une amende record de 14 milliards de dollars pour solder un litige immobilier remontant à la crise de 2008, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier sous couvert d'anonymat.

Crise des "subprime": les Etats-Unis demandent 14 milliards de dollars à Deutsche Bank

Crise des "subprime": les Etats-Unis demandent 14 milliards de dollars à Deutsche Bank © BELGA

Une telle pénalité financière serait la plus importante jamais infligée à une banque étrangère aux Etats-Unis, loin devant les 8,9 milliards dont l'établissement français BNP Paribas a écopé en 2014 pour avoir violé des embargos américains. Le montant final de l'amende devrait toutefois se situer nettement en-dessous des 14 milliards de dollars, a poursuivi la source, confirmant des informations du Wall Street Journal. Les négociations entre le département de la Justice américain (DoJ) et les avocats de la première banque allemande sont en cours mais pourraient être influencées par le climat anti-Wall Street qui prévaut actuellement dans la campagne électorale pour la Maison Blanche. Deutsche Bank est accusée, comme d'autres grandes banques, d'avoir vendu avant l'éclatement de la crise financière de 2007-2008 des crédits immobiliers convertis en produits financiers complexes baptisées RMBS à des investisseurs, tout en sachant qu'ils étaient toxiques. La banque a mis de côté 5,5 milliards d'euros (6,2 milliards de dollars) au 30 juin pour résoudre des litiges en cours, selon des documents boursiers. Elle espérait, selon des sources proches, écoper d'une amende comprise entre 2 et 3 milliards dans le dossier des RMBS. (Belga)

Nos partenaires