Crise des migrants - Vingt-et-un migrants iraniens interpellés à Zeebrugge

12/02/16 à 17:52 - Mise à jour à 17:52

Source: Belga

(Belga) Vingt-et-un Iraniens ont été interpellés vendredi matin lors d'une opération de contrôle à Zeebrugge aux alentours de l'église Stella Maris, où a été installé un camp de migrants, annonce la zone de police de Bruges. Les migrants ont été mis à la disposition de l'Office des étrangers.

Le diocèse de Bruges a réagi fermement, dans un communiqué, concernant la manière d'agir de la police. "D'un point de vue humanitaire et chrétien, nous estimons inacceptable que l'on refuse à des gens une aide médicale et alimentaire. Il n'est pas non plus acceptable que les biens personnels des migrants finissent dans un sac poubelle", explique le vicaire Kris Depoortere. Le diocèse continuera de soutenir le groupe de travail de l'église Stella Maris. Selon la police, les biens personnels des migrants n'ont pas été pris par le service de ramassage des poubelles. "Tout s'est déroulé comme d'habitude. Ces gens ont été autorisés à prendre leurs biens personnels au bureau de police et cela a été fait. Des déchets, comme de vieux matelas, ont été ramassés", explique Philippe Tankrey de la police de Bruges. (Belga)

Nos partenaires