Crise des migrants - Sanctions américaines contre un réseau de trafic de clandestins basé en Syrie

18/04/18 à 22:00 - Mise à jour à 22:02

Source: Belga

(Belga) Les Etats-Unis ont annoncé mercredi des sanctions visant un ressortissant syrien et son organisation, qui auraient fait passer des migrants syriens et libanais aux Etats-Unis via le Mexique.

Le Trésor américain a désigné Nasif Barakat, un ressortissant syrien de 47 ans, comme le responsable de ce trafic, opérant à une échelle mondiale. Selon les autorités américaines, son organisation Barakat (TCO), basée en Syrie, a permis depuis 2013 le passage de centaines de clandestins, des syriens ou libanais basés à Homs en Syrie, à la frontière sud-ouest des Etats-Unis en utilisant divers itinéraires, a expliqué le Trésor dans un communiqué. Nasif Barakat est accusé d'avoir "porté assistance matérielle ou d'avoir fourni une aide financière, matérielle ou technologique (...) en faveur de l'organisation Barakat TCO ou avoir agi au nom de Barakat TCO". Le périple de ces clandestins commençait en Syrie, puis via des transits au Liban et en Turquie ou encore aux Emirats Arabes Unis, ceux-ci arrivaient dans certains pays d'Amérique centrale ou du Sud avant de franchir la frontière des Etats-Unis. "Nous continuerons à prendre des mesures avec nos partenaires contre les trafiquants d'êtres humains qui s'en prennent aux personnes vulnérables", a réagi Sigal Mandelker, un responsable américain, cité dans le communiqué. Ces sanctions consistent en la saisie de tous les actifs de Nasif Barakat et ceux de l'organisation Barakat TCO aux Etats-Unis ou détenus par des personnes aux Etats-Unis. Les ressortissants américains ont interdiction de commercer avec lui ou son réseau "criminel". Le Trésor a également précisé que cette organisation avait permis le passage de clandestins moyennant 20.000 dollars incluant des frais pour obtenir des papiers falsifiés ou contrefaits. (Belga)

Nos partenaires