Crise des migrants - Les contrôles frontaliers à la Côte prolongés de dix jours

12/04/16 à 17:32 - Mise à jour à 17:32

Source: Belga

(Belga) Les contrôles frontaliers à la Côte pour refouler les migrants en transit depuis Calais (France) sont prolongés de dix jours, a-t-il été décidé mardi matin lors d'une réunion au cabinet de l'Intérieur.

Les contrôles aux frontières ont été instaurés le 23 février, après qu'un juge français a estimé que la Jungle, un camp de réfugiés improvisé établi à Calais par des personnes qui cherchent à rejoindre la Grande-Bretagne, devait fermer. La crainte était que les migrants se dirigent vers Zeebrugge pour tenter de rejoindre la Grande-Bretagne à partir de là. Le Code Schengen prévoit que des contrôles frontaliers puissent être rétablis pour une période limitée à certaines conditions. Cette période s'achevait à la fin des vacances de Pâques, ce qui rendait nécessaire une nouvelle décision. Il a été décidé mardi de prolonger les contrôles de dix jours car le risque existe toujours que les migrants tentent leur chance à Zeebrugge. "Nous devons éviter d'expulser ces réfugiés, qui ne veulent de toute façon pas demander l'asile en Belgique", a indiqué un porte-parole. Le cabinet de l'Intérieur et les services concernés veulent évaluer la situation pour voir ce qui doit se passer après cette période de dix jours. (Belga)

Nos partenaires