Crise des migrants - La Slovénie durcit sa législation sur le droit d'asile

05/03/16 à 02:44 - Mise à jour à 02:44

Source: Belga

(Belga) Le Parlement slovène a approuvé vendredi une loi qui durcit les conditions pour les demandeurs d'asile, afin de réduire le nombre d'arrivées dans ce petit pays qui redoute de devenir un goulot d'étranglement sur la route migratoire des Balkans.

Crise des migrants - La Slovénie durcit sa législation sur le droit d'asile

Crise des migrants - La Slovénie durcit sa législation sur le droit d'asile © BELGA

La nouvelle loi simplifie la procédure de refus pour les demandeurs d'asile en provenance de pays dits "sûrs", raccourcit le délai d'appel et réduit l'aide financière pour les réfugiés et leurs familles en cas de regroupement. Son but est de "permettre la mise en place de procédures d'asile rapides et efficaces pour ceux qui en ont vraiment besoin (...) et de donner des bases à une politique efficace de renvoi de ceux qui ne remplissent pas les conditions pour une protection internationale", a déclaré la ministre de l'Intérieur, Vesna Gyorkos Znidar. Le texte a été adopté par 45 votes contre 4 au Parlement, qui compte 90 sièges. L'opposition de centre droit, qui souhaitait des mesures plus restrictives et un plafonnement du nombre d'entrées, des demandes rejetées par la coalition de centre gauche au pouvoir, a boycotté le scrutin. Amnesty International a dénoncé une loi qui, selon elle, réduit de façon significative les droits des réfugiés et demandeurs d'asile et dont certains points violent la Convention européenne des droits de l'homme. Avec l'Autriche voisine qui a imposé le mois dernier des quotas d'entrées et 30.000 personnes bloquées en Grèce dans l'attente de poursuivre leur voyage vers le nord, la Slovénie redoute de devenir le point de passage privilégié sur la route des Balkans. Près d'un demi-million de migrants et réfugiés voulant se rendre en Autriche et en Allemagne ont traversé ce petit pays de deux millions d'habitants depuis le mois d'octobre après la décision de la Hongrie de fermer ses frontières. Sur la même période, seulement 442 personnes ont déposé une demande d'asile en Slovénie, qui contrôle 670 km de frontière extérieure de l'espace Schengen. (Belga)

Nos partenaires