Crise des migrants - La Commission propose des options de réforme du régime d'asile européen

06/04/16 à 14:27 - Mise à jour à 14:27

Source: Belga

(Belga) La Commission européenne a lancé mercredi un processus de réforme du régime d'asile européen commun (RAEC). Elle a notamment présenté des options en vue "d'un système équitable" de répartition des demandeurs d'asile entre les États membres.

"Le régime actuel n'est pas durable. Les différentes approches nationales favorisent la course au droit d'asile et la migration irrégulière, tandis que nous constatons dans la crise actuelle que les règles de Dublin font peser trop de responsabilités sur quelques États membres seulement", a commenté le premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans. La première option développée par l'organe de l'exécutif européen s'appuie sur la structure existante, en gardant le système de demande d'asile dans le pays de première entrée. Elle prévoit cependant un "mécanisme d'équité correcteur" en cas de flux migratoire massif comme celui que connaît actuellement l'Europe. Un mécanisme de "relocalisation", tel que celui négocié dans l'urgence par deux fois en 2015 par les 28 Etats membres, pourrait donc être mis en place dans ces circonstances. La deuxième solution proposée par la Commission consisterait, quant à elle, à l'adoption d'un nouveau système qui serait fondé sur une clé de répartition entre les Etats, ce qui équivaudrait à faire en quelque sorte de la relocalisation en permanence. M. Timmermans a insisté sur le fait qu'une "solidarité entre les Etats" de l'Union européenne était indispensable pour parvenir à mettre en place ces réformes. Sur la base des observations qu'elle recevra concernant sa communication, la Commission formulera "avant l'été des propositions", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires